Avez-vous déjà écouté votre appartement ?

tube-housesPendant cette période de confinement, vous pouvez vous écouter mutuellement par le biais de conversations virtuelles. Vous pouvez écouter de la musique. Mais avez-vous essayé d’écouter votre appartement ?

Traduction d’un article que j’ai publié en 2015. Profitez-en et commentez !

English version

https://lnkd.in/drSAubp

#écoute #communication #son #création #confinement #soundcrazy

title photo: dasparkhotel Bottrop Germany

 

Comme certains d’entre vous le savent déjà, ma passion est le son. TOUS les sons !

Quand je dis “écouter votre appartement”, je ne veux pas dire écouter les bruits des êtres vivants à l’intérieur ou les bruits venant de l’extérieur. Je veux vraiment dire que votre appartement a un son qui lui est propre, un accord qui est perpétuellement joué et qui peut avoir une influence sur vous.

Cette passion, qui a certainement commencé dans le ventre de ma mère, m’a amené à écouter, pratiquer, jouer et composer de la musique en tant que profession. Et à apprécier les sons de la nature, des êtres vivants (dont les humains) et même les bruits des différents appareils électroménagers !

A un certain moment de ma vie j’ai été intrigué par le bruit de mon appartement. J’ai commencé à taper des mains et à chanter dans chaque pièce, cuisine et toilettes pour découvrir la note fondamentale ou au moins le son principal de chaque pièce. Puis je me suis assis dans chaque pièce à tour de rôle et j’ai écouté les différents sons que cette pièce particulière avait.

 

AVERTISSEMENT : je décline toute responsabilité envers ceux qui continueraient à lire cet article et qui commenceraient à s’inquiéter de possibles désirs de changement dans leur façon d’écouter.

 

Je me suis concentré uniquement sur les sons intérieurs de mon appartement. Cependant, j’ai pris en compte les grondements constants causés, par exemple, par l’imprimerie au rez-de-chaussée de mon immeuble. Ils utilisaient d’anciens systèmes de plomb typographiques et des machines de précision mécanique de pointe. Ça secouait la maison comme si on était au-dessus d’une gare !

Dans la cuisine, le réfrigérateur, le système de chauffage et la plomberie produisaient des sons. Certains sons étaient constants, d’autres intermittents, se produisant à des intervalles de temps prévisibles et parfois au hasard.

J’ai noté les hauteurs produites autour de la prochaine note tempérée que nous utilisons dans le système occidental de notation musicale. J’ai écrit un signe plus ou moins si la hauteur était légèrement supérieure ou inférieure à une note tempérée.

Puis j’ai procédé de la même manière avec les autres pièces, toutes intéressantes à leur manière. J’ai beaucoup aimé la salle de bain bien sûr, c’est un « passage obligé » pour tout ingénieur du son ou aficionado du son. A part les tuyaux d’eau, il y a des échos fantastiques comme si vous aviez de nombreux ressorts métalliques accrochés aux murs, à différents emplacements et résonnant à différentes hauteurs. Stupéfiant !

World_s_biggest_spring_reverb

Photo : (Jochem van Grieken “La plus grande réverbe à ressorts du monde”)

 

Vous pouvez essayer ça vous même :

En frappant des mains, vous entendez le son « principal » ou la note de résonance de la pièce. Ensuite, vous chantez ce son et c’est comme si toute la pièce était sur le point de gonfler, comme un « soufflé » qui s’agrandit et s’élargit davantage. À un certain moment, vous êtes presque sûr de pouvoir exploser le tout avec votre voix. C’est une expérience que je recommande vraiment à tous ceux qui veulent expérimenter la puissance du son sur des objets – n’essayez pas sur les humains 😉

 

Qu’est-ce qui m’a amené à faire cette expérience ?

J’ai vécu dans cet appartement pendant 20 ans et je me sentais bien dedans. Je voulais donc savoir si le son avait une influence sur mon bien-être ou mon humeur. J’ai eu l’idée que tous les sons de mon appartement réunis formeraient un accord. Et je me demandais si cet accord avait une correspondance avec mon corps, mon esprit ou avec la musique que j’écoutais. Après avoir mélangé toutes les informations collectées (voir procédé ci-dessus), il s’est avéré que l’accord de mon appartement était F#7 / add b13 (Fa dièse septième avec ajout de la treizième bémol).

 

Quels ont été les résultats ?

Selon les centres d’énergie ou Chakras, Fa# se situe entre le cœur et la gorge, l’air et le son, l’amour et la communication, le droit à l’amour et le droit de parler, et entre le vert et le bleu.

Ma couleur préférée à l’époque était le vert (presque tout mon appartement était peint en vert). Ma guitare était bleue et les chansons que j’écoutais le plus étaient les chansons de Frank Zappa, la plupart du temps en Fa#.

chungasCROP

 

Alors je me suis dit : « c’est exactement qui je suis » !

 

 

photo : (Frank Zappa Chunga’s Revenge)

 

Certaines de mes observations :

  • Tout peut être prétexte à avoir (ou reprendre) du plaisir à écouter.
  • Vous n’avez pas besoin de prendre des drogues pour inventer des expériences folles pour vivre votre passion.
  • Vous pouvez entraîner vos oreilles avec presque tout.
  • Lorsque vous êtes éveillé, vous remarquerez la synchronicité dans les choses simples.
  • Vous pouvez vous amuser à tout âge si vous vous souvenez de votre enfant intérieur.

 

En quoi cela m’a-t-il été utile de le savoir ?

En apprenant que les qualités correspondant à cette note (Fa#) qui sont : Amour divin – inconditionnel, pardon, compassion, équilibre, conscience de groupe, unité avec la vie, acceptation, paix, ouverture, harmonie, contentement,

 

Je comprends maintenant ma passion pour la façon dont nous pouvons mieux nous écouter les uns les autres.

===================================================

“We’re never gonna survive unless we get a little crazy” – « On ne va jamais survivre si nous ne devenons pas un peu fous » Seal

 

Jean-François MATHIEU (jfm) avril 2020

Compositeur de musique, improvisateur, producteur, enseignant.

www.jfmathieu.com

Founding Partner & Listening Culture Designer at Leaders Today

www.leaderstoday.co

Chair of the International Day of Listening 2018-19

www.internationaldayoflistening.com

 

Silence spectaculaire

mont-mourexEn ce moment, nous avons tous des expériences douloureuses et des difficultés de toutes sortes.

Je suis extrêmement reconnaissant envers toutes les personnes qui apportent un peu d’humanité, qui donnent sans compter leur temps et leur savoir-faire pour que nous sortions de cette crise sanitaire.

De plus, il faut trouver, chacun à sa manière, des moyens de ressourcer.

 

Ce qui m’a le plus frappé pendant cette période de confinement c’est le calme et la qualité du silence. Que ce soit dans l’appartement ou à l’extérieur lors des courtes promenades avec mon chien. Ça n’a duré qu’une dizaine de jours car les gens ont vite repris leurs habitudes.

J’ai mis à profit cette brève période pour retrouver le plaisir physique de l’écoute. Ce silence était vraiment spectaculaire, si on peut employer ce mot pour le sens de l’écoute.

Chaque son prenait une dimension particulière et retrouvait sa place dans la nature. J’ai surtout apprécié les sons de la rivière, ceux provoqués par le vent et spécialement ceux des oiseaux qui sont nombreux dans mon quartier. Je me suis amusé à détecter les interactions entre les chants, qui appelait et qui répondait. Les chants des pigeons, qui habituellement m’ennuient profondément, ont intrigué mon sens rythmique. Plus de la moitié d’entre eux font des phrases à cinq temps !

Ce silence a été un bain régénérateur. Chacun sait que le silence est réparateur et diminue fortement le stress. Je me suis senti guérir des agressions sonores habituelles qui ont laissé des traces dans mes oreilles et dans mon corps.

 

Le son peut guérir mais aussi détruire. Non seulement nos oreilles mais aussi le reste de notre corps, jusqu’à attaquer certaines de nos cellules. Pendant cette période, une seule voiture, un seul avion, une seule moto pouvait détruire la symphonie.

Ça fait peur de penser que, en temps normal si on peut l’appeler ainsi, chacun de ces bruits est multiplié par cent ou par mille. On commence à comprendre pourquoi nous avons des ennuis de santé et vivons dans le stress permanent.

J’ai donc aussi apprécié la qualité de l’air qui était devenu soudain respirable et sans odeur de carburant. Je dirais même transparent. Cela a eu l’effet d’étendre mon champ de vision.

Avant le confinement, j’ai souvent imaginé que l’on devrait avoir une journée sans moteur au moins une fois par mois et si possible une fois par semaine. Je pense que notre santé se dégraderait moins rapidement.

Développer son écoute est non seulement un plaisir mais un moyen de comprendre son environnement. On a vu que l’humain n’est pas très doué pour ça. C’est aussi le moment, plus que jamais, de développer son écoute critique et analytique pour naviguer dans ce que tout le monde, inclus nos élus, raconte au sujet du coronavirus et des mesures à observer.

Depuis bien longtemps déjà, il faut faire des kilomètres pour trouver un lieu silencieux. Je souhaite que vous puissiez profiter de ces rares moments près de chez vous pour réveiller vos sens et renforcer votre corps grâce à une écoute attentive et curieuse. C’est gratuit, amusant, bénéfique et vous n’avez pas besoin de matériel.

Portez-vous bien.

jfm

 

Jean Francois Mathieu

Music Composer

Listening Culture Designer at Leaders Today

Chair of the ILA International Day of Listening 2018-19

http://www.leaderstoday.co

jf @ leaderstoday.co

 

REFERENCES

 

Evaluation gratuite de vos comportements dans l’écoute par Jean Francois Mathieu

https://www.surveymonkey.com/r/8J2Q53W

 

Have you ever listened to your APARTMENT? by Jean Francois Mathieu

https://www.linkedin.com/posts/jeanfrancoismathieu_have-you-ever-listened-to-your-apartment-activity-6648596559468519424-II2K

 

Gordon Hempton, l’homme qui veut sauver le silence

Bioacousticien – il enregistre les sons de la nature – et depuis 2005, il consacre sa vie à traquer les rares zones encore épargnées par les bruits d’origine humaine. (en anglais)

https://youtu.be/oRTbVUcO5Wo